Portrait Behia by Philip Ducap

Behia Jazz

Dès sa plus tendre enfance Behia baigne dans l’univers des grandes vocalistes des années 30 et 40 que son père, amateur de jazz, écoute en permanence. Attirée par les langues étrangères, elle se destine à des études linguistiques et décroche un diplôme d’interprète simultané trilingue.

Au cours d’un séjour au Brésil, elle réalise que c’est la musicalité des mots qui la fascine et décide alors d’entamer une carrière de vocaliste. Elle fait ses premières armes au Conservatoire de Cannes puis travaille sa voix avec l’un des disciples du grand Caruso qui lui prédit une belle carrière lyrique. Réflexion faite, elle retourne à ses premières amours : le Jazz.

L’originalité des concerts de Behia, auteur-compositeur, réside dans la combinaison harmonieuse qu’elle réalise en mêlant la musique des légendaires jazzmen américains à celle des « géants » brésiliens.
De par sa formation initiale d’interprète traductrice, elle voyage avec aisance en chantant, dans leur langue d’origine, les standards américains qui ont fait le tour du monde, les rythmes brésiliens, mais également les classiques hispano-américains ; sans oublier nos spécialistes du jazz français tels que Claude Nougaro, Henri Salvador, Charles Trenet, Michel Legrand…

Un feeling remarquable…

Raymond Fonsèque, Président du Jazz club de France
Extrait de Cry me a River interprété par Behia Jazz

SCÈNES ET CONCERTS

  • Soirées Estivales du conseil départemental 06
  • Jazz à Serres
  • Jazz dans les Vignes
  • Jazz à Carthage
  • Jas Rod à Marseille
  • Jazz à Brignoles
  • Jazz à Domergue (Cannes)
  • Jazz up
  • Festival de Jazz d’Orange
  • Jazz à Mougins
  • Nice Jazz Festival
  • Festival de Jazz de la Gaude
  • Carrefour des Etoiles (Cannes)
  • Les Talents du Jazz (06)
  • Les Nuits du Château (Cagnes-sur-Mer)
  • Jazz à Mandelieu
  • Festival de la Baie de Somme
  • Festival des Jazz (Saint-Raphaël)
  • Jazz à Berne …

DISCOGRAPHIE

« Just Squeeze Me », 2003

« Jazzmen Swing », 2006

« Good Morning Billie », 2012
(distribué par CODAEX sous le Label AmoRecord)

« Night and Day with Cole Porter », 2019
(distribué par SOCADISC sous le Label Black and Blue)

En projet
Un album consacré au jazz brésilien, un show dédié au jazz français.

Extrait de Berimbau interprété par Behia Jazz

Diction parfaite, sens du swing, art de broder de délicates variations autour des mélodies. Il faut y ajouter la qualité des accompagnateurs, le pianiste Philippe Cocogne, auteur des arrangements, le saxophoniste Manu Carré, Philippe Brassoud à la contrebasse et Jérôme Achat à la batterie. Autant de musiciens accomplis capables d’offrir un écrin digne de Behia.

Jacques Aboucaya (L’Internaute – janvier 2019)
Extrait de Besame Mucho interprété par Behia Jazz

LES MUSICIENS

PHILIPPE COCOGNE, pianiste et arrangeur

Premier prix de Jazz à Nice ( DEM ), disciple de Bernard Maury au sein de la prestigieuse Bill Evans School de Paris, il se perfectionne dans l’arrangement aux côtés d’Ivan Julien à l’IMFP de Salon de Provence. Accompagnateur de Richard Galliano, Manu Leprince, François Chassagnite, Jean-Marc Jafet, Art Johnson, Santi Debriano, son toucher subtil et délicat et son sens créatif se prêtent à tous les styles.

MANU CARRÉ , saxophoniste

Après s ‘être illustré aux victoires du Tremplin du Rock en Picardie, il côtoie le monde du rock alternatif (Mano Negra…) puis se prend de passion pour le jazz et l’improvisation. Après avoir collaboré avec Zara Mc Farlane, Jean-Marc Jafet ,bassiste incontournable du jazz en France, Ed Cherry, guitariste de Dizzy Gillespie, il s’installe dans le Sud-Est au Conservatoire de Menton où il crée la classe de jazz et de musique actuelle.

PHILIPPE BRASSOUD, contrebassiste

Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Paris, il enseigne le jazz au Conservatoire de Nice et a enregistré vingt albums. Il a collaboré avec Harry Allen, Emanuele Cisi, Marcel Azzola, Sylvain Beuf, Franck Amsallem, Ibrahim Maalouf, Didier Lockwood, Sara Lazarus, Alain Jean-Marie, Doug Raney, Georges Arvanitas.

JERÔME ACHAT, batteur Professeur au Conservatoire

Diplômé du Conservatoire de Nice, il se produit avec diverses formations en jazz acoustique. On a pu l’entendre notamment aux côtés de Jean-Marc Bacarini, Robert Persi, Jean-Marc Jafet, Linus Olsson, et a enregistré six
albums.

Qui mieux que Behia pour évoquer la personnalité sulfureuse, troublante et émouvante de Billie Holiday ?

Nice Matin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *