Portrait de l'artiste Johanna Delalay par Paul Oatway

Les “Fulgurances” de Johanna Delalay

La quête de couleurs et de nouvelles matières de Johanna Delalay est au service de ses émotions. Elle se traduit dans des toiles d’inspiration abstraite dont les touches de couleurs assemblées une à une se superposent et invitent le spectateur à la contemplation.

Diplômée de l’école supérieure d’art d’Aix-en-Provence, Johanna Delalay a fait ses études aux Arts Décoratifs de Paris avant de rejoindre l’école Supérieure d’Arts Plastiques de Monaco.

Sa quête de couleurs et de nouvelles matières pour exprimer ses émotions, se traduit dans des toiles d’inspiration abstraite. Les touches de couleurs assemblées une à une se superposent et invitent le spectateur à la contemplation.

Ses peintures s’animent d’une intense vibration, parfois stable, parfois instable, et racontent une histoire qui ne demande qu’à devenir vôtre. Il vous suffit de vous laisser porter.

Pour Johanna : “quelque soit l’endroit, l’art vit partout, l’art nous séduit, nous interpelle et nous apporte du bonheur”. Cette jeune artiste donne vie à la matière dans un tourbillon de formes, à l’aide d’une large palette de couleurs et de textures lisse ou compacte qu’on ne se lasse pas d’observer.

Le renouveau permanent de la vie, si étroitement liée au cycle de la nature est, pour elle, un leitmotiv, une grande source d’inspiration. Ainsi, elle débute chacune de ses peintures en se laissant porter naturellement par ses émotions, laissant libre court au choix des couleurs, aux mouvements du pinceau à l’appui intense ou léger. Très productive, elle présente à la Passerelle plus de 60 œuvres, de tous formats. Une belle découverte.

A voir jusqu’à la mi-février à La Passerelle, 2 rue Pacho, Nice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *