Avec Edouard Mazaré au Salon Fotofever 2019

Fotofever Paris 2019

En novembre le Carrousel du Louvre présentait la “foire prospective de photographie contemporaine” Fotofever. Un salon parisien vraiment qualitatif et très bien organisé. Impressions.

En novembre avait lieu dans le très beau cadre du Carrousel du Louvre, la “foire prospective de photographie contemporaine” Fotofever. Voici un petit aperçu de ce que j’ai pu voir sur ce salon parisien vraiment qualitatif et très bien organisé, au point que certains visiteurs déçus du gigantesque Paris Photo présenté au Grand Palais nous ont confié préféré ce lieu plus intimiste, et au plus près des artistes et galeristes.

Voilà les grandes tendances que j’ai pu observer :

  • FORMATS : plutôt grands, voire très grands, ou alors accumulations de petits formats avec un accrochage très soigné.
  • SUPPORTS & TECHNIQUES : variété incroyable, beaucoup de recherches avec baryté, papier fine art, papier japonais, gelatino, photogramme, photogravure, platine ou selenium, diasec, dibond, cyanotype sur soie, plexiglass, feuille d’or, palladium…
  • THEMES : beaucoup de travaux sur le corps, l’homme et son environnement , la nature… mais au final, le sujet importe moins que la cohérence du projet global. Les démarches sont approfondies et porteuses de sens, la plupart du temps explicitées et appuyées par différents types de support
  • ACCROCHAGE : un soin tout particulier est accordé à la scénographie, plus ou moins affirmé selon les stands. J’ai apprécié par exemple le travail d’une galerie berlinoise qui mettait en place les photos de l’artiste prése,té sur d’anciennes planches de bois peintes et abîmées puis encadrées, ou dans des cadres anciens posés dans des vitrines modernes. Ou encore sur se stand italien où les photos étaients insérées dans un support totalement transparent, inséré sur une étagère en bois.
  • GALERIES : Europe (France, Espagne, Angleterre, Italie, Allemagne), Etats-Unis (Los Angeles), Mexique, Honk Hong…
  • ORGANISATION : le salon est très bien organisé, accompagné de conférences et visites guidées gratuites, dans un très beau lieu, et comprend un espace dédié à des solos shows présentés par de jeunes galeries.

Pour conclure, je dirais que si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à y participer, par le biais d’une galerie à qui vous soumettrez votre book bien en amont. Un rendez-vous très attendu en novembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *