Entrez dans la danse

Quand Marie-Pierre Genovese se met en mouvement, il se déclenche quelque chose d’indescriptible. Cette danseuse possède indéniablement un don pour capter l’attention. Un je ne sais quoi qui s’apparente à un pouvoir d’attraction tel que, lorsqu’elle se meut, plus rien ne semble exister. Le fait qu’elle ait baptisé sa compagnie Instinct constitue un indice sur ce qui l’anime, aux tréfonds d’elle-même. Il se dégage d’elle une telle puissance que l’on peut pratiquement la toucher du doigt, au risque de se voir électrisé, sait-on jamais ? Ce qui s’avère d’autant plus fort lorsqu’elle interagit avec le public, l’invitant à prendre part à la chorégraphie, à troquer l’habituelle passivité teintée d’admiration contre une action, même ténue, mais qui modifie notre place, devenus acteurs et non plus simples spectateurs. Il y a là assurément un phénomène magique, un mystère que l’on ne s’explique pas, nourri de travail bien sûr, et d’un très très grand talent…

Extrait de la performance réalisée le 26 juin 2020 à La Passerelle, Nice, à l’occasion de l’exposition « Empreints de vie »  organisée par COM for ART autour du travail de Dominique Agius et sa série « Corium », venant dialoguer avec « Extrêmes » signée par Maf regards, dont Marie-Pierre Genovese est le modèle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.